Humeur

Pourquoi Noël me rend-il triste ?

Noël approche à grands pas. Pour la majorité, l’excitation est au rendez-vous… dans mon cas, la mélancolie et la déprime pointent le bout de leur nez.

Keep_calm_merry_on2

Je tiens quand même à vous rassurer quelque peu, je n’écris pas cet article pour miner l’ambiance : l’actualité s’en charge déjà assez pour nous. Je l’écris car je ne dois pas être le seule à ressentir cela.

L’esprit de Noël et ma trop grande sensibilité

Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours été très sensible. Un film, une musique, une situation peuvent rapidement m’émouvoir voire me mettre dans un état de tristesse important. J’ai cette forte tendance à la compassion et surtout à capturer, telle une éponge, l’humeur des gens qui m’entourent.
Noël est censée rimer avec partage et amour ; chacun doit pouvoir croquer une part de ce gâteau magique et festif. Mais comme nous ne vivons pas dans le monde des bisounours, il y aura toujours ceux qui se retrouveront seuls, ceux qui n’auront pas de quoi offrir quelque chose à leurs enfants. Dans la rue, je baisse souvent et lâchement les yeux devant quelqu’un qui fait la manche puis je suis rattrapée par ce sentiment de culpabilité. J’ai la chance d’avoir tout – le nécessaire comme le superflu – et ce n’est pas quelques euros qui vont me démunir. La période de Noël a cette influence sur moi : je voudrais que tout un chacun ne manque de rien…. impossible vous me direz.

Noël est censée être une fête de famille où l’on prend le temps de se retrouver, de passer du temps ensemble. Petite, j’adorais ces moments mais aujourd’hui je les vis avec beaucoup de nostalgie. De plus en plus de chaises sont vides et cela me fend le cœur. Je me souviens des préparatifs de Noël au côté de ma maman : aller faire ensemble les courses de Noël, choisir les cadeaux, les garder secrets, se cacher dans ma chambre pour les emballer, faire le sapin…. Aujourd’hui tout cela n’a plus vraiment de sens. Je vais vivre un deuxième Noël sans elle et ce n’est pas simple.

Keep calm and merry on

C’est alors que je pense à ceux qui sont arrivés dans ma vie. Ces 4 petits bonhommes que j’adore, qui m’émeuvent et me font rire. Mes neveux sont la raison pour laquelle les choses redeviennent douces et festives.
Les voir feuilleter avec attention les catalogues de jouets, entourer de leur petite main assurée toutes leurs envies puis vivre avec eux la joie lorsqu’ils déballent leurs cadeaux.
Rien que pour cela, j’ai envie de ressentir à nouveau la magie de Noël. Cette année – et même si je ne fêterai pas Noël dans mon appartement à Paris – je vais mettre quelques décorations. J’ai même hâte que le 1er décembre arrive. 😉

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pourquoi Noël me rend-il triste ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s